MENU

Organisateur

Soirées de psychanalyse en Dordogne

Argument

Notre corps nous porte dans le monde, et ce faisant, nous présente à l’autre, nous représente. Pourtant, ce qui soutient le sujet ne se suffit pas de l’image du miroir. Le narcissisme et la jubilation qui s’y récupèrent, s’avèrent vite fugaces, insuffisants pour béquiller. Ce qui donne corps au parlêtre réside dans un au-delà de l’image. Dans notre existence traversée par le langage, le corps se présente aussi avec le témoignage de notre histoire inscrit dans la chair. Que les mots de la langue le caressent ou le fouettent, le corps en inscrit la marque. Parfois, ne cessant pas de rendre cette mémoire vivante, il la maintient là, à fleur de peau. Soumis aux tourments de ses expériences de vie, le sujet se laisse prendre aux tripes, à son insu, par un corps qui veut dire. Un dire affecte le corps. Surgit alors la plainte somatique, celle qui questionne, celle qui déroute le sujet jusqu’à dérouter la médecine qui se perd devant des images d’organes non altérés et se heurte à une souffrance bien présente. Le symptôme s’accroche au corps, mais s’il y dépose des signes de savoir, s’y déposent aussi des bouts de réel. Le corps devient le lieu où se chiffre une jouissance énigmatique, opaque.

Cette année nous permettra d’aborder le registre du corps parlant avec les concepts qui l’éclairent tout en nous appuyant sur une clinique à l’heure du parlêtre.

Infos pratiques

Date

11 Juin 2024

Heure

20h45

Tarif

5.00 €